Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages portant l'étiquette intellectuel

Haïti, le remplacement des élites est impératif!

Il y a de ces absurdités que l'on ne pourra pas avaler juste pour faire partie du sérail des chantres de l'intelligentsia haïtienne. Plus je scrute cette bande de sophistes, plus je ne tolère plus leur posture intellectuelle. J'ai été aussi fasciné par un certain nombre de louanges dont nos intellectuels se paraient de façon ostentatoire. Par exemple, ces apories dont on s’enorgueillissait d'avoir fourni à l'Afrique, au Québec des professeurs dans les années 60. Ou encore Émile Saint Lot lors des débats sur l'adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, en grand tribun et dans un français impeccable, en tant que rapporteur, a charmé l'assistance, qu'un périodique français a pu dire que «si bien parler est Haïtien, alors nous sommes tous Haïtiens».  Une autre anecdote c'est Mao Zedong ou Mao Tse-Toung qui disait de Jacques Stephen Alexis qu'il était le noir le plus intelligent qu'il n'est jamais rencontré. Jean Casim…

Problématique haïtienne : entraves à la sortie de la crise…

Quels sont les facteurs qui influencent la répétition ou le retour incessant des mêmes problématiques sans qu'on y arrive à s'en sortir? Quelles sont les forces de freinage à la sortie de cette crise bicentenaire? Pourquoi les mouvements d'avant-gardes ne se sont-ils jamais trouvé une voix de sortie à cette crise? Pourquoi les forces progressistes ont-elles toutes échouées piteusement? Comment se sont-elles prises face aux forces rétrogrades pour mener leur combat? Ce sont là un ensemble de questionnements qui me trottait dans la tête. On a vu ailleurs des forces minoritaires dans la lutte sociale deviennent hégémoniques. En revanche, en Haïti, nos forces progressistes ne sont jamais arrivées à imposer leur point de vue; elles sont tuées dans l’œuf à leur premier balbutiement. Les idées d’un Edmond Paul au XIXe siècle en matière d’éducation et d’économie sont d’une modernité exceptionnelle. Il n’est pas étonnant par ailleurs qu’une œuvre aussi monumentale d’Anténor Firmin…

Les élites haïtiennes : des canards boiteux

Durant les vingt-six dernières années, le pays a reculé à tous les niveaux. Imaginez seulement qu'à l'époque des Duvalier, Haïti présentait un tableau sombre et, après ces derniers, la dégringolade s'amplifiait. Le résultat ne pouvait pas être plus catastrophique. Le séisme du 12 janvier 2010 est venu compliqué les choses dans un pays où le chacun pour soi est la règle. Pensez en terme macroéconomique est une lointaine perception ou réalité: il manque d'intellectuels organiques dans le sens de Gramsci. Il manque tout simplement de penseurs qui constitueraient une masse critique. On trouve ça et là d'échantillons de penseurs noyés dans la masse de médiocrité.


Frantz Fanon
N'est-il pas vrai que l'intelligence est la faculté de contourner les contraintes inhérentes à la vie en général? L'intellectuel étant celui qui utilise son cerveau comme moyen de faire face aux contraintes, donc d'en proposer des solutions pratiques, il est donc de son ressort d'…