Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages portant l'étiquette pouvoir

Souvenir du séisme du 12 janvier 2010

Le souvenir du séisme du 12 janvier 2010 me revient à l'esprit aussi bien par l'élan de générosité de la planète tout entier que par la surprise que cela a eu comme effet sur moi. Pendant, au moins deux jours, je n'y croyais pas que cela s'est effectivement produit parce que je n'ai jamais vécu un tel événement et, surtout, on nous a jamais parlé de cette possibilité. Les cyclones étaient monnaies courantes, tandis que, dans ma tête, les tremblements de terre s'étaient l'affaire d'autres endroits de la planète. Quelle ignorance!

Aussi, en dépit de la tragédie, on ne peut éluder l'aspect cocasse de cet événement puisque le président d'alors, en l'occurrence René Préval, est resté dans l'ombre pendant quelques bons mois (disons pour la presse nationale). On a eu vent qu'il était vivant de par les médias étrangers. Et pourtant, la station Signal FM, la seule radio que le tremblement a laissé intacte, émettait à Pétion-Ville. Pendant …

Michel Martelly : entre la volonté et l'ignorance

La volonté
Il serait injuste de dire du président haïtien, Michel joseph Martelly, qu'il n'a pas la volonté de voir le pays sortir de l'ornière de la misère. Il y a chez le président une obsession d'une Haïti qui ne soit plus la paria du monde. On a qu'à voir son approche de présenter aux investisseurs les possibilités d'investissement dans le pays dans différents domaine, dont le tourisme pour ne citer que cela. C'est une démarcation nette par rapport à la pratique des anciens gouvernements, qui ne faisaient que quémander auprès des institutions internationaux et les officines des pays occidentaux, dont les États-Unis, le Canada, l'Union européenne, et j'en passe. C'en est une attitude qui veut rompre avec la mentalité de mendicité. Ce qui est sans un apport majeur de ce régime en créant une rupture méthodologique inédite.

L'ignorance

Le président a l'art de se fourvoyer ou se mettre les doigts dans les yeux. Après quatre long mois sans go…