Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages portant l'étiquette République dominicaine

Le gel de l'aide canadienne : un bien nécessaire..

Soixante ans d'aides internationales à Haïti ont-elles des effets positifs ou négatifs? Haïti a été le premier cobaye du système d'aide internationale établie avec la création de L'ONU après la deuxième guerre mondiale, sous la présidence de Dumarsais Estimé. Le résultat est sans appel, le pays s'est appauvri à tous les points de vue, soit structurelle, soit conjoncturelle. Au niveau structurelle, le dernier coup de boutoir asséné à l'économie haïtienne a été l'éradication des cochons dits créoles. Durant ces années, l'économie haïtienne est passée d'une économie virtuellement non monétaire à une économie monétaire, donc l'intégration systématique de l'économie haïtienne au système capitaliste mondial, sans réaménagement des structures de production. Pour illustrer cette situation, jusque dans les années 70, si quelqu'un te donnait un billet de 20 dollars américains un vendredi après 14 heures, donc à la fermeture des banques, tu ne pourrai…

Les affres de nos ressortissants haïtiens à Saint-Domingue

Depuis belle lurette, la république voisine, avec qui Haïti partage l’ile, n’a jamais raté l’occasion pour moderniser ses appareils de production et, du même coup, se donner les moyens pour prendre le virage de la modernité : le développement d'une industrie sucrière qui va utiliser la main-d’œuvre haïtienne laissée à elle-même; le choix de décision financière judicieuse, telle que le moratoire sur sa dette pendant qu'à  peu près à la même époque le président Dumarsais Éstimé décidait de payer dans sa totalité la dette nationale auprès des Américains. Pendant ce temps, des paysans haïtiens s'en vont de l'autre côté de la frontière travailler dans des conditions infra-humaines. D'un côté, des dirigeants qui pensent le bien-être collectif, de l'autre la satrapie qui pense à s'enrichir personnellement au dépens de la richesse collective : la posture nationaliste, le rappel des hauts faits d'armes des ancêtres n'a été qu'une fameuse formule de sure…

De la corruption au complot contre Martelly

Cette semaine un autre scandale fait son apparition dans l’actualité haïtienne et dominicaine : un complot binational se trame contre le président Martelly pour le renverser. De mèche avec un ex-colonel dominicain, Pedro Julio Goico Guerrero, un haïtien, Pierre Kansky de connivence avec des secteurs de la société, organise un complot afin de chavirer le chef de l’état démocratiquement élu. De concert avec les autorités dominicaines, les autorités haïtiennes mettent en branle l’appareil judiciaire pour sévir contre ceux qui mettent en danger la sureté de l’État.

Il est donc curieux que la conspiration contre le Premier citoyen d’Haïti vienne tout de suite après l’accusation de la journaliste dominicaine Nuria Piera du financement de la campagne présidentielle  de celui-ci et, au-delà de cette campagne, les sommes versées par le fameux sénateur dominicain, Felix Bautista. Il fallait être dupe pour croire sans se questionner sur la véracité des allégations de la présidence. Le démenti d…