Passer au contenu principal

Messages

Affichage des messages portant l'étiquette ONU

Réveillez-vous Haïtiens, nos élites sont des ignorants!

- Mettons les choses au clair. Ne gesticulons plus pour faire croire qu'on existe, et pourtant on est bien à l'article de mort. Bref, venons-en à un regard froid de la réalité haïtienne. Quelles sont les deux attributions de l'État? Le monopole de la contrainte physique, donc de la violence, et de la fiscalité. L’État haïtien possède très partiellement ces attributions : l'affaire Brandt et le conflit avec la République Dominicaine illustrent bien que l'État haïtien n'est nulle autre chose que l’Exécutif et qu'il n'a aucune prise sur la réalité d'aucune manière. Autre chose palpable c'est qu'en Haïti les affaires de l'État se règle sur la place publique, à la radio pour être précis. Où est donc la noblesse de l'État?

Du monopole de la violence 

- La MINUSTAH : qu'on devrait plutôt appelé la TOURISTA. Le 12 janvier 2010, à la suite du tremblement de terre, cette force de mercenaires de l'ONU a fait montre clairement qu'elle…

Le gel de l'aide canadienne : un bien nécessaire..

Soixante ans d'aides internationales à Haïti ont-elles des effets positifs ou négatifs? Haïti a été le premier cobaye du système d'aide internationale établie avec la création de L'ONU après la deuxième guerre mondiale, sous la présidence de Dumarsais Estimé. Le résultat est sans appel, le pays s'est appauvri à tous les points de vue, soit structurelle, soit conjoncturelle. Au niveau structurelle, le dernier coup de boutoir asséné à l'économie haïtienne a été l'éradication des cochons dits créoles. Durant ces années, l'économie haïtienne est passée d'une économie virtuellement non monétaire à une économie monétaire, donc l'intégration systématique de l'économie haïtienne au système capitaliste mondial, sans réaménagement des structures de production. Pour illustrer cette situation, jusque dans les années 70, si quelqu'un te donnait un billet de 20 dollars américains un vendredi après 14 heures, donc à la fermeture des banques, tu ne pourrai…

L’irresponsabilité ou l’ignorance du ministre des affaires étrangères

Les propos insensés sur l'innocence de la MINUSTAH (Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti ) sur la propagation de l'épidémie de choléra du ministre des affaires étrangers, Pierre Richard Casimir, ne nous ont pas du tout surpris. Avec des amateurs, dans un gouvernement dysfonctionnel, dirigés par un Premier ministre qui est incapable de penser le développement, de surcroit un président qui confond vitesse et précipitation ne peut que pondre de la médiocrité. Pourquoi le ministre a-t-il eu d'emblée un parti pris pour l'ONU? Pourquoi ferme-t-il la porte à toutes possibilités de poursuivre cette organisation internationale? À quand la fin de dirigeants incompétents à la tête de ce pays?

Des études indépendantes menées par un chercheur français, Renaud Piarroux, d'une part, et, d'autre part, des chercheurs américains, dont de la Harvard Medical School et Rita Colwell de l'Université de Maryland, et même le rapport scientifique de l'ONU, r…