mardi 21 février 2012

Haiti, le carnaval de Sweet Micky aux Cayes

Sweet Micky, le président d'Haïti, est aux anges durant cette période carnavalesque. Durant ces périodes, quand il n'était pas encore président, c'était le moment pour lui de donner libre cours à son imagination sordide. Qu'on se rappelle de ses propos grossiers ou ses prestations de son char allégorique qui étaient carrément une offense à la morale publique. Aujourd'hui, pour cette période carnavalesque, l'ancien président du compas, n'a pas chômé : l'attaque par le président accompagnée d'une horde de malandrins à coup de pierre et d'armes automatiques des étudiants de la faculté d'ethnologie est dans la suite de ce que Michel Martelly a toujours fait durant ces périodes de réjouissance collective.



En effet, l'ancien président du compas, aujourd'hui président de la République ne serait pas égal à lui-même s'il avait pris l'air protocolaire que ce poste de chef d'état impose à son détenteur. Les esprits bacchanales qui le chevauchaient d'habitude l'auraient décapité pour faute de trahison. Pince sans rire. L'affrontement avec les étudiants étaient l'un des moyens pour le président de donner du plaisir à ces esprits téméraires qui doivent retrouver son homme de festivités carnavalesques et le caracoler.


D'après les dernières nouvelles, Sweet Micky faisait le parcours en compagnie de Djakout mizik, hier soir, aux cayes. Je suppose que le président n'était pas resté sage. Je l'imagine déjà dans ses déhanchements les plus dégueulasses les uns que les autres. Peut-être a-t-il pris le micro et nous servir des paroles les plus sordides les unes que les autres. Ce ne  serait en aucun cas une surprise. Le président vient d'annoncer un autre carnaval au mois juillet, le carnaval des fleurs, reprenant la formule de l'ancien dictateur, Papa Doc, pour énivrer le peuple au lieu de lui sortir de sa misère. L'ultime désir de Sweet Micky est-ce de garder le pouvoir pour la vie ou sortir le pays du marasme? Que diable allons-nous faire avec deux festivités carnavalesques durant la même année? Le carnaval a-t-il des retombées touristiques importantes?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Grammaire de la pensée philosophique haïtienne (4 de 5)

Jouer à l'autruche; angoisse de la vérité→→→→ Le groupe musical, Les frères Parent, dans les années 80, disait que les problèmes Est-...